4.0 out of 5.0 stars

Muni d’un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l’univers crépusculaire de l’espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s’agit pas d’un voyage dans le temps, mais d’un renversement temporel…

Dix ans après nous avoir retourné le cerveau avec Inception, Christopher Nolan revient avec Tenet pour nous en remettre une couche.

Alors que la plupart des blockbusters ont été reportés à l’année prochaine à cause du Covid-19, la sortie de Tenet à la fin de l’été sonnait comme le messie pour les exploitants de salles de cinéma. Le dernier film de Christopher Nolan fût pour beaucoup de gens, comme un retour aux sources, trois ans après Dunkerque. Le film est-il à la hauteur de nos attentes ? Que vaut ce nouveau Nolan ? Critique sans spoilers.

La première chose qui frappe en visionnant Tenet, c’est sans aucun doute son montage ! De la première jusqu’à la dernière minute du film, les scènes s’enchaînent les unes après les autres, sans temps mort. Tenet est un véritable marathon “nolanien” et ce n’est pas faute d’avoir été prévenu dès les premières minutes du teaser que la Warner nous avait offert : comme dans tous les films de Nolan, inutile de chercher à comprendre l’intrigue. Le réalisateur adore jouer sur nos nerfs et c’est plutôt jouissif !

Dôté d’un budget de 250 millions de dollars, tourné entièrement en IMAX et en format 70 mm dans sept pays et en utilisant peu d’effets numérique pour rendre son film authentique, Christopher Nolan a passé cinq longues années à peaufiner son scénario pour le résultat que l’on connaît aujourd’hui.

Le film est avant tout une expérience cinématographique de 150 minutes qui bouscule les codes du blockbuster et un voyage dans l’esprit labyrinthique de Christopher Nolan. Un voyage pour celles et ceux qui sont pasionné.e.s de thriller d’espionnage, de mystères et de physique théorique comme le fût Inception dix ans plus tôt. Pour les autres, cela risque d’être long et ennuyeux. Préparez donc plusieurs cachets d’aspirine car vous n’en sortirez pas indemne. Petit conseil : il est nécessaire de visionner plusieurs fois le film pour comprendre ce qui se passe à l’écran.

Tenet est une véritable prouesse artistique. Jonglant à la fois comme un blockbuster et un film d’auteur, le film parvient à nous couper le souffle même si certains moment peuvent semer la confusion. Proche d’une œuvre comme Inception, le long-métrage demeure grandiose et on attend déjà avec impatience le prochain Nolan !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *