Souvent décrié par les professionnels et les parents il y a quelques années, le manga est aujourd’hui une valeur sûre de la bande-dessinée japonaise, surtout en France, second plus gros marché au monde après le Japon. Se lisant de droite à gauche, le manga est devenu un phénomène culturel que les jeunes et les moins jeunes s’arrachent. Pour célébrer le “Manga Day”, la  rédaction de Plum’Culture vous propose de découvrir le Top 10 des mangas les plus vendus de tous les temps !

10. Demon Slayer

Vendu à plus de 150 millions d’exemplaires, le manga Demon Slayer de Koyoharu Gotōge est le manga le plus vendu au Japon en 2019 et 2020. L’oeuvre de  Gotōge a même eu droit à une adaptation animée qui a vue le jour en 2019 et le film Demon Slayer: Le train de l’Infini devient en 2020 le long-métrage, toutes catégories confondues, le plus rentable au pays du soleil levant détrônant des films tels que Your Name et Le Voyage de Chihiro. Le manga est édité chez Panini Manga.

 

Demon Slayer suit les aventures de Kamado Tanjirō qui cherche un moyen de rendre à nouveau humaine sa petite sœur Nezuko après sa transformation en démon.

9. Kochira Katsushika-ku Kameari kōen mae hashutsujo

Vous aussi vous avez eu du mal à lire le titre ? C’est normal, vous n’êtes pas les seul.e.s ! Publié entre 1976 et 2016 et vendu à plus de 156,5 millions d’exemplaires, ce manga d’Osamu Akimoto se traduit littéralement par “Ceci est la station de police devant le parc de Kameari de l’arrondissement de Katsushika”. Un peu long pour un titre, n’est-ce pas ? Pour faire court, on peut également le nommer “Kochikame”. Inédit chez nous, cette oeuvre fut le plus long manga de l’histoire avant de se faire rattraper par Golgo 13.

 

Le manga raconte l’histoire de Kankichi Ryotsu (appelé « Mister Ryo ») est un policier de 36 ans opérant à Tōkyō dans l’arrondissement de Katsushika. Immature, paresseux, otaku et toujours prêt à gagner de l’argent, il vit toutes sortes de mésaventures.

8. Slam Dunk

Parmi les mangas sur le sport, Captain Tsubasa (Olive & Tom en VF) est sans nul doute l’un des plus grandes références en France. Slam Dunk du mangaka Takehiko Inoue domine clairement le genre et figure parmi les meilleurs mangas sportifs qui traite de basket-ball. Vendus à plus de 157 millions d’exemplaires à travers le monde, le manga a été publié entre 1990 et 1996 et édité en France chez Kana, filiale manga du groupe Dargaud.

 

D’un côté, Hanamichi Sakuragi, un grand rouquin, voyou, rebelle à ses heures et dont la principale caractéristique est d’être malheureux en amour. De l’autre, la jolie Haruko, très grande fan de basket… dont Hanamichi tombe éperdument amoureux!
Il n’en faut pas plus à notre héros pour se jeter à corps perdu dans ce sport dont il ne connaît absolument rien. Mais un amour n’est pas forcément réciproque… C’est ce que Hanamichi va d’abord découvrir et c’est ce qui va ensuite le motiver à donner le meilleur de lui-même.

7. Doraemon

Vendu à plus de 170 millions d’exemplaires, Doraemon est l’une des plus grandes figures emblématiques du Japon reconnaissables à des kilomètres comme Astro Boy, Hello Kitty ou encore Pikachu. Le manga du même nom créé par le duo de mangaka nommé Fujiko Fujio a été publié pour la première fois en 1969 pour s’achever en 1996 et a connu plusieurs adaptations animées. Le manga est édité en France chez Kana.

 

Doraemon est un robot-chat bleu dépourvu d’oreilles venu du futur afin d’aider Nobita Nobi, un petit garçon japonais timoré, et l’empêcher d’accumuler par incompétence tellement de dettes que ses descendants doivent encore payer plusieurs générations plus tard.

6. Black Jack

Publié entre 1973 et 1983 et vendu à plus de 176 millions d’exemplaires, Black Jack a été créé par l’un des plus grands maîtres du manga et de l’animation japonaise : Osamu Tezuka le “Dieu du Manga” et également père de 700 oeuvres dont Astro Boy, Le Roi Léo (manga qui inspira Le Roi Lion) ou encore Princesse Saphir. Le manga est édité chez Kazé.

 

Chirurgien sans diplôme opérant dans la clandestinité, personnage ténébreux, génial et hors-la-loi, Black Jack passe sa vie à sauver celle des autres. Tezuka, lui-même médecin, s’exprime à travers son personnage. Chaque nouveau cas est, pour l’auteur, l’occasion de dévoiler un regard acéré, sans concessions sur la nature humaine… et pourtant profondément humaniste, malgré son apparente dureté. Chaque épisode de Black Jack est une fable noire et superbe sur la condition humaine. 

5. Détective Conan

Totalisant plus de 230 millions d’exemplaires vendus, Détective Conan de Gosho Aoyama fait partie du cercle très fermé des cinq mangas les plus rentables au monde. Sans oublier de mentionner l’anime du même nom toujours en cours de diffusion depuis 1996 et qui compte plus de 1000 épisodes. Conan s’inspire du nom de famille de l’auteur du célèbre détective Sherlock Holmes : Sir Arthur Conan Doyle. Le manga est édité chez Kana.

 

Détective Conan raconte l’histoire d’un détective lycéen amateur, Shinichi Kudo. Des membres de la mystérieuse organisation des Hommes en Noir l’empoisonnent après qu’il se soit mêlé de leurs affaires. Le poison n’a pas l’effet escompté, et Shinichi est transformé en un petit garçon. Il prend alors l’alias Conan Edogawa et continue ses enquêtes en se faisant adopter par un détective privé nullissime, Kogoro Mouri.

4. Naruto

Publié pour la première fois en 1999, Naruto imaginé par Masashi Kishimoto est le digne successeur de Dragon Ball d’Akira Toriyama. Avec  72 volumes vendus à plus de 250 millions d’exemplaires, le manga devient un véritable phénomène mondial. Il aura même droit à des séries animées, un spin-off, des longs-métrages et même une pièce de théâtre. Edité chez Kana, Naruto a été le manga le plus vendu en France en 2020. Selon son éditeur, “un manga Naruto se vend toutes les 30 secondes en France”.

 

Dans le village de Konoha vit Naruto, un jeune garçon détesté et craint des villageois, du fait qu’il détient en lui Kyuubi (démon renard à neuf queues) d’une incroyable force, qui a tué un grand nombre de personnes. Le ninja le plus puissant de Konoha à l’époque, Minato Namikaze, a réussi à sceller ce démon dans le corps de Naruto. C’est ainsi que douze ans plus tard, Naruto rêve de devenir le plus grand Hokage de Konoha afin que tous le reconnaissent à sa juste valeur. Mais la route pour devenir Hokage est très longue.

3. Dragon Ball

S’il y a bien un manga qui a révolutionné le genre, c’est bel et bien Dragon Ball du mangaka Akira Toriyama qu’on ne présente plus. Avec plus de 260 millions d’exemplaires vendus à travers le monde avec un total de 42 tomes, les aventures de Son Goku ont passionné des millions de lecteurs à travers le monde entre 1984 et 1995, mais également à la télévision avec plusieurs animes, des films et une horrible adaptation par Hollywood. Aujourd’hui encore, la licence perdure. Réédité maintes et maintes fois, le manga est disponible chez Glénat.

 

Dragon Ball raconte les aventures de Son Goku, un jeune garçon doté d’une queue de singe. L’histoire commence lorsque Goku rencontre Bulma, qui est à la recherche des 7 Dragon Balls. Appelées aussi Boules de cristal, elles ont un pouvoir d’exaucer n’importe quel souhait une fois réunies. Au fil de ses aventures, Goku rencontrera beaucoup d’amis comme Krilin, Yamcha, Ten Shin Han, mais aussi beaucoup d’ennemis comme Piccolo, Vegeta, Frieza, Cell, Buu et bien d’autres…

2. Golgo 13

Avec plus de 300 millions d’exemplaires, le manga Golgo 13 de Taiko Saitō, toujours en cours de parution au Japon depuis 1968, est le second manga le plus vendu de l’histoire. A ce jour, 200 tomes sont disponibles sur le sol nippon. Moins connu chez nous, deux recueils du manga sont parus chez Glénat : Best 13 of Golgo 13 : Le Choix des Lecteurs, regroupant 13 histoires plébiscitées par des lecteurs, et Best 13 of Golgo 13 : Le Choix de L’Auteur. En gros, Golgo 13, c’est un peu l’équivalent de City Hunter (Nicky Larson en VF), mais en plus sérieux.

 

Golgo 13 est un tueur à gages qui ne recule devant rien. Dès lors qu’un contrat est engagé, là où tout le monde juge la chose impossible, Golgo 13 lui, réussit. Bien sûr, plus la tâche est difficile, plus la somme d’argent demandée est colossale.

1. One Piece 🏆

Sans surprise, le manga le plus vendu au monde est attribué à One Piece d’Eiichiro Oda publié la première fois en 1997. Toujours en cours de parution, One Piece s’est vendu à plus de 490 millions d’exemplaires à travers le monde avec pour le moment 99 tomes. Du jamais vu dans l’industrie du manga. La série animée, quant à elle, est toujours en cours de diffusion, avec plus de 980 épisodes. Une série en live-action va d’ailleurs être adaptée par Netflix. En France, la série éditée chez Glénat s’est vendue à 25 millions d’exemplaires. Mais jusqu’où ira Luffy et son équipage ?

 

Monkey D. Luffy rêve de retrouver le “One Piece” un trésor légendaire d’une valeur inestimable et de devenir le nouveau “Roi des Pirates”. Après avoir mangé un fruit du démon, il possède un pouvoir lui permettant de réaliser son rêve. Il lui faut maintenant trouver un équipage pour partir à l’aventure !

Avec ce Top 10, on constate que la majorité sont des Shōnen et que le podium est clairement dominé par trois mangas édités chez Glénat, leader du marché en France. Mais il se peut que dans les mois et années à venir, ce classement soit totalement chamboulé avec l’arrivée de nouveaux titres et que l’un d’eux réussira enfin à détrôner One Piece le roi du manga ! 

david_plumculture

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *