Envie d’avoir peur le soir du 31 octobre ? Voici une sélection de films à voir absolument pour Halloween. Frissons garantis !

 

1. L'Étrange Noël de Monsieur Jack (1993)

Jack Skellington, un épouvantail inspiré de Jack-o’-lantern surnommé « le Roi des citrouilles », vit dans la ville de Halloween. Mais le terrible épouvantail, lassé de cette vie répétitive et monotone, décide de partir. C’est alors qu’il découvre la ville de Noël. Après cette aventure, il revient chez lui avec une idée originale en tête : et si cette année, c’était les habitants de la ville de Halloween qui allaient fêter Noël ?

 

Réalisé par Henry Selick d’après une histoire originale de Tim Burton, L’Étrange Noël de Monsieur Jack avait révolutionné le monde de l’animation en 1993 avec la technique de la motion-capture (animation en volume).

2. Ça (2017)

Plusieurs disparitions d’enfants sont signalées dans la petite ville de Derry, dans le Maine. Au même moment, une bande d’adolescents doit affronter un clown maléfique et tueur, du nom de Pennywise, qui sévit depuis des siècles. Ils vont connaître leur plus grande terreur…

 

Adapté du roman culte de Stephen King, ce film réalisé par Andres Muschietti avait explosé le box-office mondial en 2017 en devenant l’un des films d’horreur les plus rentables de l’histoire du cinéma. Une suite verra le jour en 2019 avec James McAvoy et Jessica Chastain.

3. Conjuring, les dossiers Warren (2013)

La véritable histoire d’Ed et Lorraine Warren, un célèbre couple d’enquêteurs paranormaux, venus en aide à la pauvre famille Perron, à Harrisville dans le Rhode Island. Ces derniers, avec leurs cinq filles, viennent d’emménager dans une maison à la campagne qui va devenir leur pire cauchemar…


Ed et Lorraine Warren ont été considérés comme des experts en matière de hantise et de démonologie aux États-Unis durant plus de 50 ans. Moins connus en Europe, la saga cinématographique Conjuring les a mis en lumière. Depuis, de nombreuses personnes se passionnent pour leurs enquêtes paranormales.

4. Scream (1996)

Terrorisée par un serial killer s’inspirant des plus grands films d’horreur pour exécuter ses crimes, une petite ville devient le terrain d’une vaste enquête où tout le monde est suspect…

 

Créé par Kevin Williamson (Dawson, Vampire Diaries) et le maître de l’horreur Wes Craven (Les Griffes de la Nuit, La Colline a des Yeux), Scream devient la franchise de slashers la plus lucrative de l’histoire du cinéma et le restera pendant près de 20 ans. D’autres suites et une série télé ont également vu le jour. Un énième volet est actuellement en préparation.

5. Get Out (2017)

Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

 

Avec un petit budget, Get Out, a prouvé que l’on pouvait s’imposer dans le genre et a notamment reçu l’Oscar du meilleur scénario original. Les critiques, toutes plus élogieuses les unes que les autres, voit à travers le réalisateur Jordan Peel, le nouvel Alfred Hitchcock. 

6. Massacre à la tronçonneuse (1974)

Cinq jeunes amis traversent le Texas profond à bord d’un minibus. Mais une panne d’essence les contraint à s’arrêter à une station service. Au loin, une maison isolée attire leur attention. Mais en voulant s’y aventurer, deux des cinq personnes sont atrocement tués par un boucher masqué, qui manie à merveille la tronçonneuse…

 

Leatherface était un personnage fictif, mais certains des éléments du film de 1974 étaient vaguement basés sur des histoires vraies. Le slasher a été réalisé par la légende de l’horreur Tobe Hooper pour un budget remarquablement bas, et est toujours considéré comme l’un des films les plus influents du genre horreur.

7. Dernier train pour Busan (2016)

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

 

Véritable phénomène lors de sa sortie en Corée du sud et dans le reste du monde, Dernier train pour Busan a totalement réinventé le film de zombie en nous offrant un huis-clos à la fois haletant et effrayant. Une suite intitulée Peninsula a vu le jour en 2020.

8. Les Griffes de la nuit (1984)

Chaque nuit, Nancy Thompson est poursuivie en rêve par une créature au visage défiguré dont l’une des mains gantée est prolongée par des griffes de métal. Or ses amis Tina, Rod et Glen font les mêmes cauchemars.

 
Plusieurs années avant Scream, Wes Craven hantait déjà nos rêves avec le cultissime Freddy Krueger et ses griffes acérées incarné à plusieurs reprises par l’excellent Robert Englund. Un remake a également eu droit à une sortie en salle en 2010.

9. L'Exorciste (1973)

Regan, une adolescente, présente depuis quelque temps d’étranges symptômes… Après avoir épuisé les solutions médicales, la mère de Regan consulte un prêtre-psychiatre qui est rapidement convaincu que Regan est possédée et que seul un exorcisme pourra la « guérir »…

 

 Film culte pour certains et véritable traumatisme pour d’autres, L’Exorciste remporta en 1973 l’Oscar du Meilleur Scénario et celui du Meilleur Son. Ce grand succès de l’épouvante, signé William Friedkin, ressort en 2001 dans sa version director’s cut. Un must see qu’il faut découvrir au moins une fois.

10. Psychose (1960)

À Phoenix, en Arizona, Marion Crane, employée dans une agence immobilière, vole 40 000 dollars à son patron George Lowery et part retrouver son amant désargenté, Sam Loomis, en Californie. Elle passe la nuit dans sa voiture et attire l’attention d’un policier. Angoissée, la jeune femme change de véhicule. Surprise par une pluie diluvienne, Marion s’arrête dans un motel isolé, tenu par Norman Bates…

 

Considéré comme un chef-d’œuvre de l’horreur et du suspens, un biopic intitulé Hitchcock en 2012, avec l’immense Anthony Hopkins dans le rôle-titre, revient sur les difficultés qu’il avait rencontré sur le tournage : trouver le budget et braver la censure. Il doit aussi gérer sa relation avec son épouse Alma Reville qui aura un rôle important dans la création du film.

david_plumculture

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *