Toute la semaine, Vionie et Elodie de Plum’Culture vont vous faire (re)découvrir le portrait de chanteur.se.s français.es qui ont marqué la culture du pays.

 

Indochine fait partie de ces groupes français qui ont le vent en poupe. Cette année, il fête ses 40 ans d’existence avec une compilation de ses plus grands singles et une série de concerts de prévu. Zoom sur le groupe mythique qui aura marqué déjà quatre générations.

Indochine, un groupe tenace…

Lorsque le nom d’Indochine est prononcé, l’image de son fondateur, Nicola Sirkis, apparaît de suite. Voici l’histoire d’Indochine de manière chronologique afin d’en savoir plus sur le groupe pop rock français. 

… mené par un chanteur emblématique

Les cheveux tantôt noirs jais, tantôt blancs, un style androgyne unique, un timbre de voix reconnaissable de loin,  Nicola Sirkis a façonné son image comme il a façonné le groupe Indochine. A 20 ans, sa rencontre avec Dominique Nicolas, âgé de 20 ans lui aussi et guitariste, va changer la donne dans le bon sens du terme. Tous les deux, ils vont former un groupe aux inspirations new wave et pop rock qui séduiront les foules : Indochine. Indochine qui doit son nom à la romancière Marguerite Duras : « Je suis un grand lecteur depuis que j’ai 15 ans. La phonétique est belle et cette décadence française m’intéressait par rapport à ce qu’on voulait montrer », déclare le chanteur à l’équipe d’Anne Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous en septembre dernier.

 

Depuis 40 ans, Nicola Sirkis porte son groupe sans faillir. Entre les réussites et les déceptions, le leader a toujours su garder sa personnalité dynamique. Il continue d’exprimer ouvertement ses opinions et cela se ressent également à travers les paroles de ses chansons.

Des titres populaires et engagés

Les fans d’Indochine le savent, le groupe aime transmettre des messages engagés à travers leurs chansons, que ce soit sur les sujets politiques ou sociaux. Dans le titre 3ème sexe sorti en 1985, les paroles sont sans ambiguïté : « Une fille au masculin/Un garçon au féminin/ Et eux ne valaient rien ». Avec ce texte, Indochine affiche la couleur et envoie balader les préjugés sur le genre. Femme ? Homme ? Les deux ? Peu importe pour le groupe qui prône la liberté sexuelle et à la libération des genres.

 

En 2013, le groupe de pop rock français dénonce les violences et le harcèlement scolaire dans Collège Boy.

 

En plus des paroles fortes («J’aime pourtant tout leur beau monde/Mais leur monde ne m’aime pas, c’est comme ça/Et souvent j’ai de la peine/Quand j’entends tout ce qu’ils disent derrière moi»), le clip, réalisé par Xavier Dolan, fera aussi couler beaucoup d’encre en raison de sa brutalité. Après une intervention du CSA (conseil supérieur de l’audiovisuel français), il sera même interdit au moins de 16 ans. Pourtant, cette sanction aura un effet boomerang et fournira au groupe encore plus de visibilité.

De L’Aventurier à #INDO40

Après autant d’années d’activité, il ne serait pas insensé de penser que les membres du groupe Indochine souhaitent tirer leur révérence. En effet, 39 ans après la sortie de L’Aventurier, Nicola Sirkis et les multiples membres du groupe comptabilisent treize albums studio, plus de six albums qui compilent leurs chansons ainsi que de nombreux concerts en France et à l’international.

 

Cependant, le groupe français semble jouir d’une jeunesse éternelle et ne montre aucun signe de faiblesse. La preuve en 2020 quand l’opération #INDO40 est lancée.

 

Pour ses 40 ans, Indochine a choisi de frapper fort en remixant tous ses titres depuis ses débuts, en 1981. En plus des chansons parues de 2001 à 2021, la première compilation nommée Singles Collection (2001-2021) comprend aussi un nouveau single aux sonorités pop : Nos célébrations. A l’aide de ce titre enjoué, le groupe établit une belle rétrospective de son histoire et des événements qui ont marqué l’Histoire.

 

La seconde compilation Singles Collection (1981-2001) sortie en décembre 2020, comprend, elle aussi, une chanson inédite. Accompagné de la chanteuse charismatique Christine and the Queens, Nicola Sirkis reprend 3ème sexe. Une chanson encore d’actualité, même 36 ans après avoir été entonnée pour la première fois.    

 

Le groupe prévoit aussi une nouvelle tournée qui devrait débuter le 29 mai 2021 à Bordeaux et seulement si les conditions sanitaires le permettent. Mais même s’ils ne sont pas encore fixés par rapport à cela, les membres du groupe peuvent déjà se réjouir. En effet, quatre de leurs six dates de concert affichent déjà complet sur leur site.

 

Les membres d’Indochine, tels des Aventuriers loin d’être solitaires, peuvent compter sur leur communauté qui les suit depuis maintenant 40 ans, 20 ans, ou moins. Et au vu d’une telle réussite, le groupe peut effectivement se poser une question : « Mais qui nous a fait croire/Que l’on n’y arriverait pas ? ».

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *