5.0 out of 5.0 stars

 

Le troisième tome de Campus Drivers paru début novembre 2020 et publié aux éditions Hugo Roman marque la fin de la saga écrite par C.S Quill. C’est en compagnie de Lewis que nous allons vivre les dernières aventures de la bande.

 

Lewis a toujours été catégorique : être en couple, ce n’est pas pour lui. Pour sa dernière année à l’université, il compte bien se focaliser sur les études, le sport et les Campus Drivers. Cependant, ces derniers doivent assurer la relève et Lewis se retrouve avec une stagiaire dans les pattes : Amy Hitman. Il ne pensait pas avoir affaire à une femme aussi imprévisible que badass qui va chambouler son quotidien. Entre eux, c’est électrique et l’attirance est forte. Elle est prête à voler son cœur, mais Lewis sera-t-il prêt à faire une croix sur ses résolutions ?

 

« Nos verres tintent. Les Campus Drivers sont sur le point de prendre chacun leur route, et ils n’ont pas fini de rouler. »

 

 

Il n’y avait pas meilleur tome pour un dernier voyage aux côtés des Campus Drivers. Celui-ci est aussi bien que les précédents, voire mieux. Il réunit tous les ingrédients pour être parfait : du mystère, de l’amour, de l’humour et des aventures. Ce livre est mouvementé et il y a de nombreux retournements de situation. Le lecteur n’est jamais au bout de ses surprises et traverse un ascenseur émotionnel tout au long de l’histoire. La plume de l’autrice est très fluide. Elle sait aussi bien écrire des scènes drôles que des moments touchants, ce qui donne un bon équilibre au roman. C’est donc une lecture addictive où les chapitres s’enchaînent sans jamais être ennuyants. Puis vient le temps de dire au revoir aux personnages, un instant aussi émouvant que difficile après avoir passé tant de temps au cœur de cette jolie bande.

 

La dynamique apportée par le duo formé par Lewis et Amy vient pimenter le récit. Ils se complètent autant qu’ils sont différents. Ce sont tous les deux des protagonistes hauts en couleur. Amy est une femme qui sait s’affirmer. Elle est marquée par son passé dont elle essaye de s’éloigner, même si c’est un challenge compliqué pour elle. Son fort caractère lui permet de savoir ce qu’elle veut et de ne pas se faire marcher sur les pieds. Pourtant, elle ne cache pas ce qu’elle ressent pour Lewis et la façon dont il l’atteint. Quant à lui, contrairement à ce qu’il laissait paraître dans le reste de la saga, il est sérieux et investi dans ses projets. Il n’est pas seulement défini par son côté drôle, il est bien plus que ça. Cependant, il a peur de l’engagement et refuse de tomber amoureux. Cela va s’avérer complexe quand il se rendra compte qu’Amy prend de plus en plus de place dans sa tête (et dans son cœur). Leur relation est alors électrique, les répliques acérées fusent entre eux. Nos héros se dévoilent petit à petit l’un à l’autre et se repoussent tout autant. Ils essayent de faire de leur attirance une chose sans importance tout en sachant qu’ils ont besoin l’un de l’autre. Pour apprendre à s’aimer, ils vont devoir faire tomber leurs barrières et se faire confiance.

 

Enfin, les personnages secondaires sont très présents. Les couples des volumes précédents, les Lois-Lane et les Wolinski, sont de retour plus en forme que jamais. Toutes les scènes avec eux sont toujours aussi drôles et parfois cocasses. C.S Quill n’en a pas fait des relations clichées, mais fidèles à elles-mêmes. Ils apportent une bouffée d’air frais sans pour autant prendre toute la place. Le lecteur s’attache encore plus à cette grande troupe qui au fond est une grande famille. C’est pourquoi, c’est encore plus dur de les quitter. Ils sont toujours là les uns pour les autres, à se serrer les coudes et font ressortir le meilleur d’eux-mêmes. Au-delà de simples histoires d’amour, cette saga prône l’amitié envers et contre-tout.

 

Aussi mouvementée qu’une course de voitures, la relation entre Lewis et Amy va les mener à l’amour quels que soient les obstacles à traverser. Cet ouvrage conclut alors l’intrigue des Campus Drivers à la perfection.

5_etoiles_plumculture
eleonore_plumculture

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *