Calogero sort ce 4 décembre son nouvel album “Centre Ville” et pour fêter la sortie avec ses fans, le chanteur a proposé le stream d’un concert privé dans la soirée du 3 décembre.

L’époque fait que tout le monde s’adapte et surtout le monde du spectacle. De tradition, Calogero retrouve ses afficionados à chaque sortie d’album dans l’intimiste salle parisIenne de l’Européen mais pour cette période si particulière, c’est en ligne que cette nouvelle sortie est fêtée. C’est à son piano que Calogero ouvre son concert avec le premier titre “C’était mieux après” en direct de son studio personnel. Exercice difficile d’enchaîner les titres sans les clameurs d’une audience. Il prend donc le parti de parler pour introduire ses nouvelles compositions.

Il présente ainsi “Stylo vert”, titre évocateur d’un père illettré qui cache son handicap à ses enfants. Il collabore de nouveau avec Paul Ecole pour ce morceau. Il ne peut passer à coté de “On fait comme si”, LA chanson du premier confinement qui avait rencontré le public pendant cette période si particulière. C’est avec sa guitare sèche que Calogero présente “Centre ville”, collaboration avec Benjamin Biolay pour un titre up tempo fidèle aux mélodies du chanteur pour nous entraîner à la poursuite des oiseaux de nuit. Sa seconde collaboration avec Benjamin Biolay prend un rythme bossa pour “Le mauvais perdant” qui met de nouveaux mots dans la bouche de l’artiste.

Pour conlure, Gioacchino, le frère de Calogero, le rejoint au piano pour “Le temps”, présenté comme le morceau préféré du chanteur sur son dernier opus. Le temps, un thème universel, joliment évoqué par la plume de Paul Ecole.

Annoncé comme un concert privé, l’exercice du live stream relevait plutôt de la présentation du nouvel album en acoustique. Dans tous les cas, cet avant-goût donne surtout envie de découvrir les versions studio qui auront certainement plus de relief et mettront sûrement un “nouvel” univers en avant, celui de Centre Ville.

laure_plumculture

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *