3.0 out of 5.0 stars

Les nouvelles aventures de Sabrina viennent de se terminer sur Netflix. L’ultime saison 4 est sortie ce 31 décembre 2020 et cloture définitivement ce sombre univers. Avec un nouvel arc narratif plus angoissant que jamais, la fin laisse sur la faim… Garanti sans spoiler.

 

Le déferlement des abominations

Après de nombreuses péripéties, la jeune sorcière, fille de Satan en personne, joue sur plusieurs tableaux. Si son double occupe le trône des enfers aux côtés de Lilith et de Caliban, Sabrina continue sa double vie entre le lycée, ses amis mortels et la pratique de la sorcellerie. Comme à son habitude, la série ne laisse aucun temps mort aux personnages.

 

Le Père Blackwood, à défaut d’être suffisamment puissant pour lutter pour le clan Spellman, se fait serviteur des « Abominations », huit fléaus qui ont pour but d’anéantir Greendale. Au fil des épisodes, les menaces de fin du monde se succèdent. La double existence des Sabrina n’est pas pour arranger les choses…

 

Un synopsis qui s'éparpille

C’est là le premier point négatif de cette ultime saison : le scénario s’éparpille et veut trop en faire. L’existence même de deux Sabrina permet un équilibre fragile dans les deux mondes, mais Ambrose ne cesse de tirer la sonnette d’alarme. À trop se cotoyer, les jeunes sorcières pourraient provoquer un désastre. De plus, les abominations étaient une bonne idée sur le papier : incroyablement puissantes, incarnant des menaces apocalyptiques… se font facilement dupées et maitrisées par des tours de passe-passe. Certaines d’entre elles passent à la trappe en un claquement de doigts et sans trop de cérémonie. Enfin, de nombreux éléments sont ouvertement empruntés à l’univers de Lovecraft, sans être réellement exploités.

 

Cette multiplication d’intrigues éparpillées, dénature un peu le monde que Sabrina installe pourtant depuis plusieurs saisons. Les personnages perdent parfois en saveur et en importance (notamment Ambrose, Zelda, Hilda ou Nick qui, étant pourtant des sorcier.e.s puissant.e.s, sont relayé.e.s en simples supports). 

 

Une fin peu convainquante

De plus, sans spoil, la fin n’est pas des plus convaincantes. L’actrice principale Kiernan Shipka elle-même, a confié son étonnement lors de la lecture du script. Un mélange mi-figure mi-raisin entre un clap final tragique, mais pas tant que ça… Le crossover espéré entre la série Riverdale et Les nouvelles aventures de Sabrina semble compromis.

3_etoiles_plumculture
Categories
Suivez-nous
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : aucune publication trouvée.
Newsletter
En cochant cette case, vous confirmez avoir lu et accepté nos conditions d'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.
Articles tendances

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *