Depuis 1995, nous célébrons la Journée Mondiale du Livre le 23 avril, initié par l’UNESCO, en mémoire de trois auteurs : William ShakespeareMiguel de Cervantes et Inca Garcilaso de la Vega, tous décédés le 23 avril 1616, correspondant aussi aux dates de naissance et de décès de nombreux auteurs. Pour célébrer cette journée littéraire, la rédaction de Plum’Culture vous a fait une petite sélection !

Le Mythe de la virilité : Un piège pour les deux sexes

Et si, comme les femmes, les hommes étaient depuis toujours victimes du mythe de la virilité ? De la préhistoire à l’époque contemporaine, une passionnante histoire du féminin et du masculin qui réinterprète de façon originale le thème de la guerre des sexes.

 

Un essai passionnant écrit par Olivia Gazalé, qui fût enseignante en philosophie durant 20 ans, à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et cofondatrice des Mardis de la philo. Elle est aussi l’auteur de Je t’aime à la philo – Quand les philosophes parlent d’amour et de sexe (Ed. Robert Laffont, 2012).

"Thelma, Louise & moi" de Martine Delveaux

«Il me fallait un dispositif, une provocation, peut-être un garde-fou pour continuer d’observer cet objet à la fois banal et étrange qu’est ma vie. L’observer en suivant de nouvelles lignes : le chemin que me propose le film “Thelma & Louise”. Mon film choisi, mon film aimé, le film qui a marqué ma vie, le film qui encore aujourd’hui me fait pleurer. J’ai voulu remonter le cours du temps en m’installant dans la Thunderbird avec Thelma et Louise, pour retrouver celle que j’étais en 1991, cette jeune femme qui n’est pas si différente de la femme que je suis aujourd’hui. J’ai suivi le scénario du film à la manière de marques topographiques sur le chemin de ma propre vie : deux femmes, une voiture, un voyage, un viol, un révolver.» 

 

 

Martine Delvaux analyse sous plusieurs angles son film préféré le cultissime Thelma & Louise, Oscar du meilleur scénario original, réalisé par le grand Ridley Scott avec Susan Sarandon et Geena Davis sorti il y a déjà 30 ans. Film qu’elle a découvert alors qu’elle n’avait qu’une vingtaine d’années.

"Alors voilà : Les 1001 vies des Urgences" de Baptiste Beaulieue

Des Urgences au rez-de-chaussée aux soins palliatifs du cinquième étage, voilà la vie d’un jeune interne, qui déteste commencer sa journée par une tentative de suicide. Une patiente en stade terminal s’impatiente : son fils est bloqué à Reykjavik à cause d’un volcan en éruption. Pour lui laisser le temps d’arriver, l’apprenti médecin se fait conteur. 

 

Avant d’être romancier, Baptiste Beaulieue est avant tout un médecin généraliste. Avec Alors voilà : Les 1001 vies des Urgences, il dépeint avec humour et légèreté l’univers hospitalier, des urgences aux soins palliatifs, qu’il connaît si bien.

"L'illusion" de Maxime Chattam

Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu’à douter de sa raison… Bienvenue à Val Quarios, une «jolie petite station familiale» où la mort rôde avec la gourmandise d’une tempête d’été.

 

Ancien étudiant en criminologie, Maxime Chattam est l’un de nos plus grands spécialiste dans le roman policier. Avec L’Illusion, il nous livre un thriller haletant et palpitant dans une ambiance plutôt inquiétante qu’il assume. 

"Les yeux jaunes des crocodiles" de Katherine Pancol

L’histoire de deux sœurs et de leur entourage. Iris, sublime, et Joséphine, moche, vont devoir faire face à des problèmes existentiels.

 

Publié pour la première fois en 2006 et écrit par Katherine Pancol , le roman est un véritable best-seller en se vendant à plus d’un million d’exemplaires et remporte le prix Maison de la Presse en 2006.

"Le Clan des Otori" de Lian Hearn

Le Clan des Otori relate l’histoire du jeune Takeo dans son combat pour venger son père adoptif, échapper à l’héritage de son père biologique et retrouver l’amour de sa vie à travers de grandes batailles durant le Japon féodal.

 

Imaginée par la romancière britannique Lian Hearn, Le Clan des Otori est l’une des plus grandes saga littéraires de ces vingt dernières années. Répartie en cinq tomes, cette saga destinée aux adolescents a tout de même réussi à séduire un public assez large. A découvrir absolument !!

"Le Chant des Sorcières" de Mireille Calmel

En 1483, dans le Vercors, la jeune Algonde, fille de l’intendante du château de Sassenage, échappe miraculeusement à la mort après être tombée dans un torrent. Sous le choc, elle confie avoir été sauvée par la fée à queue de serpent, Mélusine… Désormais, pour la fière Algonde, rien ne sera plus comme avant.

 

Saga imaginée par Mireille Calmel, Le Chant des Sorcières est une jolie découverte littéraire, mêlant histoire et légende, qui se dévore facilement et sans modération. Un récit simple et plutôt bien écrit.

"Un dimanche matin" de Johanne Rigoulot

Un dimanche matin au lendemain du mariage de Pierre, la mort de lady Di fait un sujet tout trouvé pour les invités groggys de champagne et de Claude François. Un dimanche matin, sept ans plus tard, Pierre assassine son épouse avant de dissimuler le corps dans un sac à gravats. Il accompagne ensuite ses beaux-parents affolés à la recherche de la jeune femme, mais sera rapidement confondu.

 

Avec Un Dimanche Matin, Johanne Rigoulot nous livre une histoire déchirante, bien construite, remarquablement bien écrite, passionnante et à la fois intelligente. Un livre que nous recommandons fortement au sein de la rédaction.

"Le Livre du Voyage" de Bernard Werber

Ah, enfin tu me prends dans tes mains !
Ah, enfin tu lis ma quatrième de couverture !
Tu ne peux pas savoir comme j’attendais cet instant.

J’avais si peur que tu passes sans me voir.
J’avais si peur que tu rates cette expérience que nous ne pouvons vivre qu’ensemble.
Toi lecteur, humain, vivant.
Et moi le livre, objet, inerte, mais qui peux te faire décoller pour le grand, le plus simple, le plus extraordinaire des voyages.

 

Ce livre écrit par Bernard Werber est une excellente initiation à la méditation, au voyage intérieur. Ce petit livre casse les codes : écris à la deuxième personne, le lecteur est pris par la main. Véritable invitation au plus grand voyage : celui de nous-même. Le coup de coeur de notre rédactrice en chef !!

"L'étranger" d'Albert Camus

L’étranger raconte raconte l’histoire de Mersault, un homme qui a vécu en Algérie pendant la période coloniale française et dont la personnalité complexe ne laisse guère place à la compréhension.

 

L’étranger est une véritable révélation ! Troisième livre francophone le plus lu au monde après Le Petit Prince et Vingt Mille Lieues sous les mers, ce roman d’Albert Camus fût publié la première fois en 1942. Un roman qui se place dans la tétralogie qu’il nomme le “Cycle de l’absurde” qui décrit les fondements de la philosophie camusienne : l’absurde

"Les secrets de l'immortel de Nicolas Flamel" de Michael Scott

Josh, 16 ans, travaille dans une petite librairie tenue par un couple, Nicolas et Perenelle. … D’après Nicolas, Josh et Sophie sont les jumeaux de la prophétie, ceux qui pourront reprendre le livre des mains de John Dee, un sombre magicien allié à des créatures immortelles plus sombres encore.

 

Série littéraire de six romans, Les secrets de l’immortel de Nicolas Flamel de Michael Scott, est tout simplement une saga jubilatoire. Si vous aimez le fantastique, la magie, les légendes et bien plus alors n’attendez pas et plongez vous dans cet univers !

"Le Sorceleur" d'Andrzej Sapkowski

Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent.

 

Avant d’être la série de jeux vidéo mondialement connue The Witcher, Le Sorceleur est à l’origine une saga littéraire à succès écrite par Andrzej Sapkowski publiée en 1986 à découvrir si vous êtes férus de fantasy et d’aventures palpitantes. Une série télé produite par Netflix a également vu le jour en 2019.

"Fondation" de Isaac Asimov

Dans Fondation d’Isaac Asimov, le psychohistorien Hari Seldon fait une prédiction : dans cinq cents ans, l’Empire Galactique s’effondrera et laissera place à 30.000 ans de guerre et de barbarie, mais, selon lui, il est possible de réduire cette période en un seul millénaire.

 

Monument de l’anticipation, un des plus grands classiques de la littérature contemporaine, le “Cycle de Fondation” écrit par Isaac Asimov au début des années 40 est un MUST-READ de la science-fiction qu’il faut absolument découvrir dans cette société futuriste au bord de l’effondrement, dont les principaux bouleversements seront décrit dans chacun des courts récits qui constituent Fondation.

david_plumculture

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *