La toute première bande annonce du prochain film de kaiju vient tout juste de sortir : Godzilla VS Kong. Néanmoins, la toile s’est immédiatement enflammée. Les premières images font débat… À Plum’Culture aussi, certains éléments nous rendent frileux…

Le 4e film du MonsterVerse

Pour rappel, le film est le 4e opus du MonsterVerse. Godzilla VS Kong se déroule après les trois films les plus récents du lézard géant et du gorille : Godzilla (sorti en 2014), Kong Skull Island (sorti en 2017) et Godzilla : King of the Monsters (en 2019).

 

Lors des génériques de fin des deux derniers, quelques indices et images amenaient déjà la confrontation entre les deux géants.

Néanmoins dans toute l’histoire du cinéma, ce n’est pas la première fois que les deux géants s’affrontent. Il ne peut y avoir qu’un seul roi…!

 

Godzilla s'en prend aux humains

L’un des tous premiers éléments dévoilés et donc à retenir de ce trailer, est que Godzilla a retourné sa veste et s’en prend désormais aux humains, qu’il a jusqu’alors toujours protégé. Les personnages le disent sans détour : la raison de ce changement radical de comportement est inconnue. Et c’est le premier hic qui fait tilter la rédaction de Plum’Culture : l’explication a plutôt intéret à tenir la route, sinon toute cette première base sera bancale. Godzilla a toujours été le protecteur des humains, envers et contre tous. Il y règne depuis longtemps et n’aurait aucune raison valable pour détruire son royaume.

 

Un élément pourrait alors entrer en compte : l’Orca, cet appareil qui était au centre de toutes les convoitises dans Godzilla : King of the Monsters. En effet, ce dernier émettait des ondes et des signaux émis par les Titans. Il pouvait ainsi influencer le comportement des autres monstres présents sur Terre, qu’ils soient ou non en sommeil. Cet artefact pourrait justifier ce twist, mais serait une redondance scénaristique peu originale…

 

Un Kong docile... et armé ?!

Deuxième point qui fâche dans cette bande-annonce : Kong semble étonnamment docile. Pourtant, le gorille n’a jamais accordé une réelle importance aux humains et s’est toujours royalement fichu d’eux, de leur survie, voire de l’existence. Même s’il est enchaîné, il semble avoir tissé un lien avec une petite fille. Elle servirait peut-être alors de chantage pour soumettre le gorille à la volonté des humains. Même si Kong est un personnage qui a l’habitude de s’éprendre d’une femme humaine, il en faudra sûrement plus pour le convaincre d’affronter un adversaire tel que Godzilla… La bande annonce le dit d’elle-même : “Kong ne s’incline devant personne”.

 

De surcroit, le trailer sous-entend que des mythes et des légendes anciennes parleraient d’un affrontement entre les deux monstres géants, ou entre Godzilla et un ancêtre de Kong. Un troisième élément fait grincer des dents : Kong utilise une arme pour contrer les rayons gama de Godzilla. C’est plus qu’étonnant, même si cela prouverait un niveau d’intelligence encore plus supérieur que d’habitude chez le gorille. Si Kong a toujours eu des capacités hors du commun, l’utilistion (ou la création ?) d’une arme relève d’un tout autre niveau et dénature quelque peu toutes les facultés de la bête. Kong, dans sa toute puissance, ne devrait pas avoir besoin d’un outil pour se battre…

 

Un Godzilla affaibli

Lorsque les spectateurs avaient laissé Godzilla en 2019, il était tout de même affaibli. Après s’être battu contre toute une armée de monstres et avoir mis K.O. l’imposteur King Ghidorah, il avait sombré dans les abysses de la Terre. Il s’était probablement réfugié près d’une faille gorgée de radioactivité pour se ressourcer. Néanmoins, disons-le sans détour, il est sorti gagnant mais salement amoché par tous ces combats. 

 

En plus de s’en prendre à un porte-avion sans raison apparente, il affronte une première fois Kong dans l’eau. Godzilla est pourtant dans son élément dès le début et aurait dû envoyer valser le gorille sous l’eau et prendre très rapidement l’avantage. Pourtant, c’est loin de ce que laisse sous-entendre les premières images où Kong plonge sans soucis, aidé des missiles des humains.

 

De plus, si Kong, maintenant qu’il a atteint sa taille adulte représentait une réelle menace pour le règne de Godzilla, (rappelons que c’est encore un adolescent dans Skull Island), nul doute que le kaiju se serait réveillé et l’aurait directement confronté sur son île.

 

Des rumeurs sur Mechagodzilla ?

Plusieurs rumeurs courraient dans les studios depuis quelques années sur l’arrivée potentielle de MechaGodzilla, qui, comme son nom l’indique, serait une version mécanique du célèbre lézard apparue dans l’univers du kaiju dans les années 70. Deux éléments récents vont dans ce sens.

 

Le premier, est l’apparition (furtive mais très remarquée) de MechaGodzilla dans le film Ready Player One, sorti en 2018, également produit par la Warner. La seconde, est la sortie de jouets en Asie, avec des figurines des personnages : Kong, Godzilla et Mechagodzilla. Le leak proviendrait d’une convention de jouets qui s’est déroulée à Hong Kong dont les photos ont fuité sur Twitter avant d’être supprimées. 

 

Si Mechagodzilla est vraiment présent dans ce film, le comportement agressif et destructeur du kaiju serait alors justifié : ce ne serait donc pas Godzilla que nous voyons dans la bande-annonce…! Cette potentielle surprise serait salvatrice pour le scénario et ajouterait du grandiose.

 

MechaGodzilla (Ready Player One) by Awesomeness360

Un nouveau monstre ?

Les yeux les plus aguerris auront remarqué l’arrivée d’un nouveau monstre au milieu de tous ces affrontements ! Il pourrait s’agir de Nozuki, un kaiju qui ressemble à une sorte de serpent géant avec des ailes, légèrement plus petit que Kong.

 

L’apparition de ce nouvel adversaire pourrait faire pencher la balance et revoir tous les doutes et les éléments exposés précedemment. Si Nozuki est véritablement redoutable, Godzilla et Kong pourraient alors peut-être unifier leurs forces pour vaincre cette nouvelle menace.

 

Tout comme MechaGodzilla, la présence de Nozuki aurait fuité à cause de photos de figurines. Les jouets à l’effigie des monstres dans certains salons et conventions en Chine appuient donc l’hypothèse de ce monstre inédit.

source image : melty

Une passation de pouvoir ?

Au vu de tous les éléments précendants, une seule explication semble possible en dehors de Mechagodzilla : Godzilla est sur le point de passer sa couronne à Kong. Fatigué, affaibli, le roi lézard partirait sur un combat épique et non sans laisser quelques cicatrices mémorables à son adversaire. Godzilla mourrait alors et la protection de la Terre et des humains seraient confiées à King Kong.

 

Là encore, ce scénario ne serait pas une première dans le MonsterVerse ou dans la mythologie des kaiju. Si c’est l’une des rares explications plausibles au visionnage de cette bande-annonce, nous devrions dire alors adieu à Godzilla dans cet univers cinématographique (jusqu’au prochain remake)…

 

Que faut-il attendre de Godzilla VS Kong ?

Avec tout ce que la rédaction de Plum’Culture vient d’énoncer, ce film semble être un blockbuster lambda : un scénario facile et peu élaboré, où des gros monstres se tapent dessus et cassent tout sur leur passage. Sans critiquer cette recherche simple d’un divertissement sans enjeux, on aurait pu penser que les deux plus grands monstres de l’histoire du cinéma pouvaient mériter un crossover aussi élaboré que spectaculaire…

 

La réponse finale devra attendre soit un éventuel nouveau trailer, soit la sortie officielle du film, prévue pour le 17 mars 2021. Selon la situation sanitaire, la date pourrait être décalée.

elodie_plumculture

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *