2.0 out of 5.0 stars

 

Dans cette nouvelle saison diffusée sur Netflix, on retrouve Guzman, Samuel, Rebecca, Omar, Ander et Cayatena. 5 nouveaux personnages vont venir jouer les troubles makers : la famille de Benjamin, le nouveau principal du lycée et ses trois enfants (Ari, Mencia et Patrick), ainsi que Philippe, un prince européen…

Sexe, alcool, drogue et petits meurtres entre amis

La fin de la saison 3 a essuyé de nombreux départs de personnages emblématiques de la série, notamment Lucrecia, Carla, Nadia, Valerio et Pablo. Avant de regarder cette saison 4, il faut « obligatoirement » regarder la série de mini-épisodes dévoilés sur Netflix un peu plus tôt. Sans eux, certaines intrigues risquent de vous échapper et des romances seront plus difficiles à suivre. Il y a donc trois épisodes baptisés « Histoires courtes » des duos ou trios suivants : Guzman-Nadia, Carla-Samuel, Caye-Rebe-Guzman et Omar-Ander-Alexis. Ces épisodes sont par ailleurs, bien écrits et meilleurs que la saison elle-même… !

 

Niveau intrigues, la série vogue sur la même tendance qui a fait son succès  : sexe, alcool, drogue et petits meurtres entre amis. Si la tension est toujours maintenue tout au long de la saison, on retombe un peu toujours sur les mêmes dynamiques. Les surprises sont rares et l’ensemble évolue peu. Les protagonistes s’aiment, se quittent et se détestent à une vitesse incroyable, les chagrins d’amour durent une semaine… La page est si vite tournée et arrachée que les personnages perdent en saveurs et en intensité. Finalement, on prend les mêmes et on recommence…

Les personnages régressent...

Exceptées Catayena (dite Caye) et Rebe qui évoluent quelque peu, les autres stagnent et font même parfois des bonds en arrière, comme Guzman, alors qu’ils avaient connus une belle évolution dans les dernières saisons. Par exemple, Samuel gagne en confiance certes, mais devient presque insupportable. Tout le monde manigance, trompe, ment, cache des choses, se trahit inlassablement… Mais tout est bien qui finit bien une fois que le sang a coulé. Les happy ends sont quand même de rigueur en toutes circonstances.

 

Alors oui, le suspens et la dynamique de la saison ne s’éssouflent pas, certes. Mais la série stagne tellement que c’est lassant. Alors quand on sait que la saison 5 est déjà prévue, ça ne donne pas envie de s’accrocher davantage… Netflix ne sait apparemment pas s’arrêter quand il faut. Toutes les bonnes choses ont une fin et Elite aurait dû s’arrêter avec les épisodes « Histoires courtes ».

2_etoiles_plumculture
elodie_plumculture
Categories
Suivez-nous
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : aucune publication trouvée.
Newsletter
En cochant cette case, vous confirmez avoir lu et accepté nos conditions d'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.
Articles tendances

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *