4.0 out of 5.0 stars

 

Adopté par un couple américain il y a une trentaine d’années, un père de famille américain d’origine coréenne est menacé d’expulsion.

Élévés dans la culture américaine par des parents américains

Avant de parler du film, il est important de mettre en lumière un vide juridique voire une injustice qui continue de subsister aujourd’hui : la politique migratoire et le système administratif américain concernant les adoptions. En effet, le “Child Citizen Ship Act” de 2000, qui accorde la citoyenneté de leurs parents aux enfants adoptés à l’étranger par des ressortissants américains, ne protège pas les personnes qui ont atteint leur majorité avant sa promulgation. Ce qui déclenchera par la suite une vague massive d’expulsions pour ces personnes devenues adultes les forçant à retourner dans leurs pays de naissance.

L'importance de l'identité et de la famille

Sur le papier, l’ambition était clairement de taille, mais traiter un tel sujet à l’écran en est une autre. C’est ce qu’à voulu raconter l’acteur-réalisateur-scénariste Justin Chon (Twilight) avec Blue Bayou dans lequel son personnage Antonio LeBlanc, un américain d’origine coréenne adopté depuis plus de trente ans par un couple vivant dans le Bayou en Louisiane, et qui en voulant fuir son passé et ses problèmes, va se retrouver mêler face à une injustice qui le poussera à comprendre l’importance de son identité et de prendre soin de sa famille.

 

Devant la caméra, Justin Chon nous livre une prestation poignante en jeune père de famille ordinaire mais à la fois torturé qui voit sa vie basculer du jour au lendemain, et qui mettra tout en oeuvre pour rester auprès des siens où il partage l’affiche avec l’actrice suédoise oscarisée Alicia Vikander (Danish Girl et Lara Croft dans le reboot de Tomb Raider) qui interprète son épouse Katy. Un énième rôle où elle crève littéralement l’écran ! Entre amour et déchirement, leur couple fonctionne à merveille à l’écran. À leurs côtés, on retouve la jeune Sydney Kowalske qui joue le rôle de leur fille Jessie qui est tout simplement époustouflante. Sa prestation est magique ! Quant à l’actrice franco-vietnamienne Linh-Dan Pham (actrice césarisée pour De battre mon coeur s’est arrêté), elle tient ici le rôle d’un personnage clé qui va véritablement chambouler la vie d’Antonio.

 

Même si le but de ce mélodrame est de dénoncer cette injustice, les rebondissements s’enchaînent sans retenue. Justin Chon filme ses scènes avec humour et douceur un peu à la manière du réalisateur Wong Kar-wai, tout en prenant le temps de présenter chacun des personnages avant d’exposer les événements qui viendront bouleverser leur quotidien et dans lequel Antonio et sa famille vont se retrouver totalement dépassés. 

Présenté dans la sélection Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes et lauréat du Prix du Public au Festival du Cinéma Américain de Deauville, Blue Bayou aborde avec discrétion la question sur les origines, le racisme et les liens familiaux malgré quelques maladresses scénaristiques. Un film qui arrive donc peut-être à point nommé et qui a le mérite d’être vu par le plus grand nombre.

4_etoiles_plumculture
david_plumculture
Categories
Suivez-nous
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : aucune publication trouvée.
Newsletter
En cochant cette case, vous confirmez avoir lu et accepté nos conditions d'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.
Articles tendances

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *